HP inaugure son campus high tech aux portes de Genève – Bilan



Le soleil et les abeilles avaient répondu présent le 10 octobre pour l’inauguration du premier bâtiment du campus The Hive (ndlr: la ruche, en anglais), soit le site de plus de quatre hectares où Hewlett Packard s’était installé en 1968 déjà avec plus de 600 collaborateurs.

Lire aussi: Hewlett-Packard n’entend pas quitter Genève

Fruit de la scission décidée en 2014, HPE (la branche professionnelle de l’ancien HP) occupe désormais deux des quatre étages de bureaux du premier bâtiment The Hive, baptisé 02 (le 01 étant le bâtiment originel, dont la rénovation devrait démarrer prochainement). Les deux autres étages ont été loués par le siège Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) de HP Inc. (la branche grand public, comprenant les ordinateurs et les imprimantes).

Des oeuvres d’art et des ruches

Ensemble, ces deux entités regroupent près de 430 personnes, soit environ 30 de moins qu’il y a deux ans. Yves Perrin, le directeur romand de HIAG, a annoncé le lancement «dans les mois à venir» de The Hive 03, qui sera suivi de The Hive 05. La totalité des surfaces à bâtir représente 60’000 m2 qui se répartiront entre 6 à 10 bâtiments à terme.

Le premier bâtiment inauguré en présence du conseiller d’Etat Antonio Hodgers a accueilli une œuvre d’art, mais surtout il est entouré d’un site très arborisé et doté de plusieurs ruches. Du miel en pot a d’ailleurs été offert aux participants. HIAG avait acquis le site entre l’hiver 2013 et l’hiver 2014 auprès de HP, lequel a réalisé une opération de «sale and lease back».

Lire aussi: Hewlett-Packard supprime 232 emplois en Suisse

HPE et HP Inc ont toutes deux signé un bail de 15 ans. «Ce bâtiment est un jalon dans la zone industrielle», s’est réjoui la maire de Satigny, Anne Revaclier. «The Hive 02 répond aux exigences Minergie. Il met le développement durable au centre de ses préoccupations et symbolise l’évolution qualitative de la zone industrielle», a-t-elle poursuivi lors de l’inauguration officielle. Reste à résoudre les problèmes liés à la mobilité et à l’accessibilité.

De 600 à 3000 personnes à terme

Ce à quoi le conseiller d’Etat a rétorqué que le Gouvernement genevois entendait améliorer la desserte de cet éco-parc. «The Hive est le meilleur exemple de ce que nous souhaitons faire: un bâtiment dense, avec des qualités architecturales, qui renouvelle la tradition industrielle. Une zone industrielle moins gourmande en espace et en énergie émerge ainsi, avec une mutualisation des parkings, des restaurants, voire des crèches.» A terme, ce site devrait accueillir plus de 3000 personnes, au-lieu des quelque 600 d’il y a une dizaine d’années.

Lire aussi: HP va supprimer de 3000 à 4000 emplois supplémentaires d’ici 2019




こんな記事もよく読まれています